Allianz en France et le Centre Français de Berlin (CFB) agissent en faveur de la mobilité européenne des jeunes en apprentissage

Paris, France, 12 avril 2019
  • Ce partenariat est annoncé aujourd’hui à Berlin à l’occasion d’une table ronde consacrée à la mobilité des jeunes en apprentissage entre la France et l’Allemagne en présence de Muriel Pénicaud, Ministre du Travail et avec le témoignage de Jacques Richier, Président-directeur-général d’Allianz France.
  • Les entités d’Allianz en France (Allianz France, AGCS, Allianz Partners, AllianzGI, Allianz Real Estate, Euler Hermes)[1] apportent leur soutien au programme lancé par Le Centre Français de Berlin (CFB) pour faciliter la mobilité professionnelle en Europe de 150 jeunes réalisant une formation en apprentissage, un public encore trop peu souvent concerné par ce type d’expérience. Grâce à ce soutien, ces jeunes pourront bénéficier d’une préparation d’une semaine pour pleinement tirer parti de cette expérience. Cette action s’inscrit dans l’engagement du groupe Allianz en faveur de l’employabilité des jeunes. 

Aujourd’hui, moins de 7000 jeunes ont la possibilité d’effectuer 2 à 3 semaines de formation dans un autre pays européen pendant leur apprentissage. Le rapport de Jean Arthuis, remis en janvier 2018, a identifié les nombreux freins à la mobilité européenne de ce public particulier. Avec la loi Liberté de choisir son avenir professionnel, le gouvernement français s’est fixé l’objectif de donner la possibilité à 15 000 jeunes en apprentissage de partir en « Erasmus pro » en Europe d’ici la rentrée 2022.

L’expérience d’une mobilité à l’étranger est structurante dans un parcours de vie comme professionnel.

Elle permet d’acquérir de nouvelles compétences, d’ancrer son parcours dans une dynamique internationale et interculturelle tout en consolidant ses compétences linguistiques. Cette expérience, déterminante, doit être préparée et accompagnée au mieux pour en assurer la réussite. Parce qu’ils partagent ces convictions, Allianz en France et le Centre Français de Berlin agissent ensemble pour favoriser la mobilité européenne de publics qui en sont éloignés à double titre, parce qu’ils sont en apprentissage et issus de milieux modestes. Cette action s’inscrit, d’une part, dans le cadre de l’engagement du Groupe Allianz pour l’employabilité des jeunes et, d’autre part, dans les ambitions en faveur des échanges culturels et de la mobilité de la jeunesse, affirmées dans le traité franco-allemand d’Aix-la-Chapelle du 22 janvier 2019.

Un programme sur-mesure d’accompagnement à la mobilité

Depuis 18 ans, le CFB aide chaque année près de 100 jeunes réalisant un apprentissage en France, dans des métiers manuels (électricité, menuiserie, couverture charpente, chaudronnerie, coiffure, etc.),  à effectuer une mobilité dans une entreprise allemande en leur apportant une aide pratique : l’hébergement (collectif ou en famille d'accueil), le lien avec les entreprises d’accueil, la place de stage, un entretien bilan, une demi-journée d’accompagnement à l'arrivée en Allemagne, et la logistique (voyages, transport, une ou deux sorties culturelles).

Allianz en France rend aujourd’hui possible l’accompagnement de 50 jeunes supplémentaires, et le financement des moyens nécessaires au renforcement de l’accompagnement des bénéficiaires du programme. Afin de mieux les préparer à cette mobilité, les jeunes bénéficieront d’une semaine immersive sur-mesure, au lieu d’une demi-journée, avec un accompagnement individuel, une aide à l’arrivée en entreprise et un accompagnement linguistique et culturel. Des collaborateurs et collaboratrices volontaires d’Allianz en France s’engageront comme parrains et marraines de ces jeunes pour les accompagner vers l’emploi.

Le Centre Français de Berlin offre ainsi aux écoles et organismes de formation un service clés en main en apportant un accompagnement individuel pour chaque jeune et la mise en place pratique des mobilités. Pour les entreprises d’accueil en Allemagne, le CFB garantit que les jeunes effectuant une mobilité auront bénéficié, en amont, d’un accompagnement pour définir au mieux leur projet de stage ainsi que d’une formation interculturelle et linguistique de qualité.

« En tant qu’entreprise citoyenne, nous avons une responsabilité sociale vis-à-vis des jeunes de notre pays, notamment pour favoriser leur employabilité. Nous sommes donc fiers d’agir avec le Centre Français de Berlin en renforçant son programme d’accompagnement à la mobilité européenne et en faveur de l’apprentissage que nous considérons comme une voie d’excellence pour se préparer aux métiers de demain. L’identité européenne est dans l’ADN du Groupe Allianz. Cette initiative contribue à renforcer des valeurs de solidarité, de tolérance et d’ouverture à l’autre, rendues absolument nécessaires pour consolider le projet européen » déclare Jacques Richier, Président-directeur général d’Allianz France.

« Le Centre Français de Berlin (CFB) contribue depuis 1995 à renforcer l’esprit européen et l’amitié entre les peuples au travers de ses différentes missions. Grâce à la coopération avec Allianz en France, nous serons désormais en mesure d’intensifier notre accompagnement auprès des jeunes qui souhaitent réaliser un stage en Allemagne, quel que soit leur domaine ou leur type de formation professionnelle, et permettrons ainsi l'accès à la mobilité professionnelle au plus grand nombre. Fort de notre expérience dans le travail interculturel, nous leur proposerons une semaine de préparation en amont du stage leur permettant d'avoir toutes les clés en main pour  garantir le succès de leur expérience professionnelle en Allemagne et ainsi avoir l'occasion de vivre pleinement l'Europe » déclare Florian Fangmann, directeur du Centre Français de Berlin.

[1] Filiales d’Allianz SE :

- Allianz France

- Allianz  Global Corporate et Specialty  (AGCS) : assurance de risque industriels

- Allianz Partners : assistance et assurance voyage, automobile, santé, emploi et habitation

- Allianz Global Investors  (AllianzGI) : gestion d’actifs financiers

- Allianz Real Estate  (ARE) : investisseur et asset manager immobilier

- Euler Hermes : solution d’assurance-crédit 

[2] Source : Ministère du Travail

Fichier attaché