Allianz France engagé dans la santé mentale

5 octobre 2021

#JourneeMondialeDeLaSanteMentale

La crise Covid a accentué les situations de stress au travail et d'isolement des personnes actives. Acteur engagé dans la prévention santé, Allianz France a un rôle à jouer pour être au plus proche de ses clients pour faire face à des troubles psychiques et psychologiques. Le burnout fait partie de ces troubles qu'il faut prévenir et détecter au plus tôt.

Allianz France a collaboré durant plusieurs mois avec la start-up Kelindi, spécialiste de la e-santé prédictive pour développer l’application BurnoutAdvisor.

BurnoutAdvisor permet d’identifier les signes d’un épuisement professionnel dès qu’ils surgissent. Le parcours de soin est personnalisé selon les réponses apportées au questionnaire et selon les services de prévention déjà inclus dans les contrats santé ou prévoyance des assurés Allianz (téléconsultation, soutien psychologique, services de bien-être…).

Environ 180.000 actifs ont ainsi été invités à se tester en mai-juin à travers ce dispositif innovant de prévention. 1 sur 5 a révélé un risque modéré de surcharge mentale ou de burnout,  1 sur 4 un risque de syndrome dépressif et 1 sur 10 a mentionné des idées suicidaires. Les recommandations invitent, le cas échéant, à agir pour retrouver équilibre et bien-être ainsi qu’à parler des résultats de ce test à un professionnel de santé.     

Ces chiffres rejoignent les données de l’étude COVIPREV (santé publique France) indiquant des taux similaires de syndromes dépressifs (22 à 26% des actifs selon l'âge) et d'idées suicidaires (9,1 à 9,8%), et ceux d’OpinionWay de Mai 2021 (21% de salariés à haut risque de dépression sévère).

Le taux d’actifs en burnout a doublé en 1 an avec 2 millions d’actifs en burnout sévère dans cette étude.

L'identification précoce des personnes en risque avéré, en situation que l'on pourrait qualifier de pré-burnout, est un signe positif. On peut agir en les accompagnant et éviter ainsi une aggravation de leur état.
Les recommandations issues de l’analyse personnalisée de l’application invitent les assurés Allianz à agir le cas échéant.

 

Allianz France innove sur la santé mentale

En matière de santé, le métier d'assureur répond à deux problématiques : être présent sur les risques lourds ou se positionner sur des domaines plus nouveaux là où l'assurance maladie n'est parfois pas encore présente.

Dans le domaine de la prévention du risque psychosocial, la capacité à détecter le burnout est un enjeu majeur, notamment en période de pandémie. 

En janvier 2021, après une collaboration réussie sur MaladieCoronavirus.fr (et ses 14 millions d’utilisateurs), Allianz France et la startup Kelindi ont identifié un enjeu sanitaire auprès de la population des actifs qui ont vécu une succession de confinements et réouvertures partielles de leurs bureaux tout en vivant des moments forts dans leur vie familiale.

Plus de précisions sur l'application BurnoutAdvisor ici :

Contact Presse

Sujet liés